Le retour des beaux jours

Le retour des beaux jours

Posté dans Culture Japonaise

Entre mars et avril, au Japon, le retour des beaux jours est majestueusement salué par la floraison des cerisiers.

En ce moment, partout à travers l'archipel, les cerisiers sont de toutes les conversations, présent dans les journaux télévisés, où des cartes présentent en couleurs l'avancée de la floraison... Les cerisiers en fleurs seront également l'occasion de rencontres nocturnes, où, autour d'un drink, tout le Japon viendra contempler les éphémères fleurs de cerisier. (note : les sites présentés ici sont en majorité des sites japonais)

L'avancée des cerisiers en fleur

La floraison se répend au Japon à la manière d'une vague partant du sud ouest et se dirigeant au Nord. Les cartes météorologiques incluent tout naturellement cette information et prédisent les dates des prochaines floraisons.

Le site weathernews présente ici la carte des cerisiers en fleurs (en rouge : tous les cerisiers sont en fleur, en rose : la floraison commence, en vert : on n'y est pas encore): http://www.wni.co.jp/cww/docs/sakura/. Cette autre carte précise quelques dates et estimations : http://n-kishou.com/ee/event/sakura.html

Le web nippon regorge donc actuellement de photos de fleurs de cerisier. Toujours sur le site précité, un projet regroupe quelques milliers de japonais armés de leurs redoutables keitai (téléphone portable) dotés, il s'entend, d'un appareil photo... Cliquez sur la carte vous pourrez alors observer de plus près ces cerisiers : http://www.wni.co.jp/cww/cgi/sakura_std_view.cgi. Sur cet autre site, vous pourrez voir l'évolution au jour le jour de la floraison des cerisiers de Kawazu (Shizuokaken) : http://www.rurubu.com/entame/04spring/presakura/

Ohanami

C'est la fleur de cerisier qu'on vient observer lors du hanami (hana : fleur, mi : regarder). Il existe partout au Japon des endroits connus pour la beauté de leurs cerisiers. C'est généralement le soir, lorsque la nuit est tombée que les japonais se retrouvent pour faire la fête sous les cerisiers, sur de grandes bâches bleues, autour d'un repas plus ou moins frugal et d'un peu de sake.

C'est généralement l'occasion pour les nouveaux employés d'une société de faire rencontre avec leurs collègues (les embauches se font généralement au printemps au Japon).

Les places sont chères sous les plus beaux cerisiers, aussi les plus prévoyant viendront tôt réserver leur emplacement pour la fête nocturne. Les baraquements des forains sont aussi de la fête et animeront les lieux jusqu'à l'aube.