Ohinamatsuri, la fête des poupées

Ohinamatsuri, la fête des poupées

Posté dans Culture Japonaise

On sait que le printemps approche quand les pruniers commencent à fleurir. C'est à ce moment, et plus précisément le 3ème jour du 3ème mois, qu'on fête au Japon les jeunes filles, en leur souhaitant qu'elles grandissent en bonne santé. Cette fête porte le nom de fête des poupées (Ohinamatsuri) et est également connue sous le nom de fête des pruniers.

L'origine de cette fête remonte à l'époque Heian (794-1185). On pensait alors que les poupées étaient capables d'absorber le malheur des hommes. A cette époque, les courtisans offraient à la famille impériale, en particulier aux princesses, des poupées représentant des petites filles, chargées de les libérer de leurs malheurs.

Cette tradition s'est pendant la période d'Edo peu à peu démocratisée, et il est devenu de coutume d'offrir de telles poupées à toutes les jeunes filles au Japon. C'est à ce moment que les poupées ont commencé à représenter non plus des petites filles, mais l'empereur et l'impératrice ainsi que toute leur cour.

Cette tradition se perpétue encore et aujourd'hui les poupées sont généralement présentées sur une sorte d'escalier rouge. Les jeunes filles invitent leurs amies à admirer leurs poupées et leur font offrandes de gâteaux de riz, thé ou sake.