Comment offrir un cadeau au Japon

Comment offrir un cadeau au Japon

Posté dans Culture Japonaise

Au Japon il y a de nombreuses occasions pour offrir un cadeau. Et à chaque occasion, il y a sa façon de faire le paquet. Voici en revue les différentes façons traditionnelles, bien ancrées dans la culture nippone.

Le pliage du papier "orikata"

La manière de confectionner les noshi-bukuro fait partie d'un art traditionnel japonais. Cet art est appellé "orikata" (manière de pliage) et se distingue de l'"origami", pliage du papier plutôt destiné aux enfants.

Orikata désigne la manière de plier le papier d'emballage pour les cadeaux et compte, dit-on, plus de cinq cents possibilités.

L'histoire de cet art remonte jusqu'au XVème siècle (l'époque Muromachi). Il fut un élément propre aux samouraïs (Bukereiho) et se répandit au milieu poulaire à la fin du XVIIème siècle (l'époque Edo).

Noshi-bukuro

Au Japon, quand on offre de l'argent, il existe une coutume qui consiste à déposer ce présent dans une enveloppe spécialement conçue à cet usage.

L'enveloppe qu'on utilise lors d'évènements heureux, comme le mariage ou la naissance, est appellée "Shugi-Bukuro" (enveloppe des cérémonies rejouissantes) ou "Noshi-Bukuro" (enveloppe avec de l'ormeau).

La tradition veut que l'enveloppe soit décorée d'un noshi et d'un mizuhiki (voir ci après). La couleur du papier de l'emballage est à l'origine, blanche et rouge, combinaison symbolique qui agrémente n'importe quelle festivité ; mais aujourd'hui, il y en a plusieurs variations.

Le Noshi-Bukuro est accompagnée d'un mot écrit sur une bande de papier blanc qui précise la finalité de l'argent. Les billets de banque sont de plus entourés d'un papier blanc.

Noshi

Le Noshi est une bande d'abalone (Ormeau) préalablement séché, puis bien étalé. Elle est utilisée pour purifier le cadeau, car on considère que les fruits de mer purifient les objets. Le Noshi est aussi un symbole de longevité et d'éternité du bonheur puisqu'il est bien "étalé". Il est enveloppé dans un papier blanc et rouge de forme exagonale, fixé en haut à droite du cadeau.

Aujourd'hui, ce n'est plus que l'emblème ordinaire d'un cadeau, et on peut observer plusieurs sortes de stylisation de noshi. On remplace même parfois ce noshi par l'inscription en caractères hiragana du mot lui même (のし).

Cordonnet traditionnel fait de plusieurs fils pour emballer un cadeau ou une enveloppe. La façon de nouer les ficelles est elle aussi un art qui permet de subtiles distinctions. Les couleurs des brins varient selon les circonstances : or et argent pour le mariage, blanc et rouge pour d'autres occasions, blanc et noir ou argent pour les cérémonies de condoléances.

Dans une occasion plus réjouissante, les combinaisons de la grue et de la tortue symboles de longevité, ou du pin, bambu et prunier, symboles du bonheur, y sont fréquemment représentées.

Noshi et mizuhiki sont également utilisés pour orner le cadeau. Pour les présents les moins formels, ils sont directement imprimés sur le papier d'emballage.

Furoshiki

Il s'agit d'une etoffe carré de soie ou de coton, semblable à un foulard. On l'utilise pour envelopper des accessoires ou des cadeaux pour en faciliter le transport et par respect tant pour le présent qui y est contenu que pour le destinataire du cadeau.